Au cours de l’année 2017,

les membres

du collectif IPN,

ont été invités à investir

les vitrines du Transfo

à Tournefeuille.

De mi-décembre

à mi-janvier,

carbone paroles

y présentait

une retranscription

de l’événement

Quoi Matière Signe ?

fraîchement décroché :

une des vitrines

Chaque fiche montre un objet de l’exposition sur son recto et une description sur son verso.

accueillait, à cheval

sur une structure métal,

La structure a été réalisée à l’atelier ferraille avec l’aide de Simon Prêt et de ses machines, découpeuses, plieuses et compagnie.

le projet d’édition

qui regroupe les objets montrés

durant l’événement ;

 l’autre vitrine

5 objets sont présentés : Hercule de Clévain Charmeil, Cailloux de Laura Freeth, Maisons d’esprits prêtées par la Galerie l’Atelier, le papillon imprimeur de Fanette Mellier, et les Faux de Charlotte Sedouy.

abritait quelques

uns des ces objets

Des cailloux dans la rue. Rotomoulages de Laura Freeth.

sur des vestiges

scénographiques

de l’exposition.

Des oeuvres de Laura Freeth, Fanette Mellier, Charlotte de Sédouy, Gros Demi-Gros ; des objets de la Galerie l’Atelier.

Au premier plan, un livre de Fanette Mellier.

Au premier plan, des objets de la Galerie l’Atelier.